jeudi 23 novembre 2017

Un truc dingue ; le black friday


              Oui, c'est totalement dingue cette folie de vouloir
            à tout prix " faire des affaires".  A savoir, se jeter
            dans une mêlée , se faire bousculer, arracher des
             étiquettes et se gaver encore et encore de produits
             alimentaires, vestimentaires... de tout ce qui est
             vendu le moins cher. Personnellement, je pense
             que ce désir de posséder toujours plus,  n'est
             pas très sain. 

             Bon... vous me direz que moi, j'accumule les livres,
             et que ma bibliothèque est prête à éclater !!!!
             cependant, ces livres je les lis, je les prête, j'en
             donne et même j'en fais un tas tous les mois, en
             bas de mon immeuble, pour les amateurs de lecture.
             Ferais-je la même chose avec des vêtements soldés ?
             Je suis certaine qu'ils rempliraient mon dressing, oubliés
             la plupart du temps, car trop serrés les uns contre les
             autres sur leurs cintres.  Il y a pas mal d'années, j'avais
             la fièvre acheteuse et surtout en période de soldes, ce
             qui m'a fait retrouver sous une superposition de pulls,
             des vieilleries d'il y a au moins vingt ans. Bref, le Black
             Friday  n 'est pas pour moi... à moins qu'il s'agisse (
             là je rêve ) de soldes des meilleurs chocolats !! 
             

jeudi 16 novembre 2017

Le blues est toujours bleu


                                                 L'obsession du bleu .....

                                                 Une de mes toiles : " les bleus du blues "

       Il ne s'agit pas d'étoffes froissées, mais de
       roches volcaniques !! mais ... quel bleu !!
       J'ai choisi plusieurs photos dans lesquelles
       la couleur bleu est très présente. Et pour moi,
       le bleu se regarde et s'écoute avec le blues.

 
       Qui écrit le mieux sur le jazz ? Depuis toujours
        Alain GERBER . J'ai retrouvé un fabuleux
        texte dans un hors série, pour la marque
        Chanel, où il écrivit sur le bleu et le jazz.
     

         " Le bleu du jazz est plus bleu que le bleu du bleu. 
           C'est le nom que l'on donne à toutes les couleurs
           de l'arc-en-ciel . A ce trésor mystérieux  que l'arc-
           en-ciel nous désigne et nous dérobe. A l'absence
           d'arc-en-ciel enfin. Le bleu du jazz ne dit jamais
           la vérité parce qu'il dit toutes les vérités à la  fois. "

            " Pour annoncer la couleur, le jazz invente la " blue
              note ". C'est une note incertaine, une manière d'
              esquive, un geste de torero. Les experts ( Lucien
              Malson et Christian Bellest ) vous diront qu'elle
              se promène " à l'intérieur du demi-ton ( quelques
              neuf commas)". Voici le commencement du
              voyage, le début de l'errance, la porte de l'exil
              et la promesse du retour. ".
           


                Le texte d'Alain GERBER ( sur toute une page ) se
                termine par quelques lignes évoquant Miles DAVIS
                ( Kind of Blue " ) :
                "  Ainsi l'homme du bleu ne peut-il pas mourir. Miles
                s'est éloigné les mains vides mais j'en jurerais, il est
                parti content. L'homme s'en va quelque part ou nulle
                part : sa part de bleu reste au milieu de nous. Elle
                entretient les braises, les rêves et les chansons. Elle
                couve sous le bleu dormant des cendres et, peu à
                peu, elle reconstitue l'arc-en-ciel   " .

                Ce texte a pour titre  BLUE NOTE    le bleu du jazz

                 Si vous êtes amoureux du jazz et de la magnifique
                 écriture ( une écriture de poète ), il faut  lire
                 absolument Alain GERBER et ses ouvrages, essais,
                 nouvelles  ( il a eu le prix Goncourt de la nouvelle
                 en 1984 ) . Je vous conseille " Une sorte de Bleu "
                 paru chez Robert Laffont en 80 ,  " le petit
                 dictionnaire incomplet des incompris " ( Ed.Alter Ego),
                 Mes préférés ;  sur Miles DAVIS " le blues du blanc",
                 et " Le jazz est un roman " ( 2002 ). A partir de 1971,
                 il a été un formidable critique de jazz sur 
                 France-culture et France-musique . 
                 Sans oublier ses nombreuses rubriques dans
                 les revues spécialisées

                 J'aime la belle écriture, la couleur bleu et le jazz,
                 et c'est un vrai bonheur de les partager .

vendredi 10 novembre 2017

La magie des fractales


       J'ai bien essayé de comprendre comment on
       pouvait obtenir l'image d'une fractale....
       impossible pour mon petit cerveau peu
       accessible aux mathématiques. Pourtant,
       c'est tellement extraordinaire, que je n'ai
       pu résister à celles-ci , découvertes sur
       un site  ( il y a longtemps). Je vous les
       offre pour rendre cette fin de semaine
       plus joyeuse et colorée.



     
        Cette fractale était signée " MARKUS " . Mon
        nom avec un M  en plus. C'est ma préférée .

dimanche 5 novembre 2017

L'ART URBAIN au JAPON

     
              J'ai beau marcher dans les rues parisiennes
              en regardant souvent le sol, je n'ai jamais
              vu quelque chose d'aussi beau que ces
              plaques d'égout  japonaises. Je suis moins
              sûre pour la seconde , dont les symboles
              me semblent plutôt catholiques !!  qu'importe,
             ces plaques sont toutes intéressantes. J'éviterais
             de marcher dessus.....



dimanche 29 octobre 2017

Anciennes publicités italiennes

   
     La marque BORSARI existe-elle encore ?  durant
    les années 30 et 40 ,ses publicités pour les
    cosmétiques et les parfums, étaient vraiment
    magnifiques. Le modèle pour la brillantine semble
    très inspirée par les films de l'époque.

      Possédant un livre sur BORSARI, je n'ai pu résister
      à en extraire quelques pages.


jeudi 12 octobre 2017

A chacune son chat


              Voici une peinture de Leonor FINI qui
             aurait plut, très certainement, à mon
              Virgile. Chat d'artiste étant artiste
              lui-même. N'avait-il pas l'habitude
              de choisir les plus belles étoffes pour
              se coucher ?  Il avait justement une
              étagère préférée , mais je le précise,
              vide et sans la moindre petite fille qui
              aurait pu lui servir de coussin. 
              Seulement  l'étagère d'un petit meuble
              en rotin . J'aime  cette mise en sçène
              de Léonor FINI .

mercredi 27 septembre 2017

La toute dernière peinture

       


                      Un travail récent , pastels et acrylique.
                      sur toile ( 33 x 40 )

                       J'écoutais en boucle mon CD " Kind of Blue"
                      de Miles DAVIS . Avec une petite préférence
                       pour le premier titre " SO WHAT "  qui dure
                       un peu plus de 9 minutes ( un vrai bonheur ).
                       On y retrouve John Coltrane et Bill Evans .