lundi 6 février 2017

techniques personnelles

       
                   En écoutant Grapelli et Petruciani, jouant ensemble ,
            j'ai travaillé , uniquement, au pastel.

                      Le pastel sec,  dans des tonalités sobres, c'
               est le fabuleux pianiste aveugle TRISTANO
               qui m'a accompagné ce jour-là.

                       J'ai retrouvé dans mon carton à dessin ce 
                collage et pastel ,  qui évoque un soleil.

                           Sur un fond assez foncé, j'ai travaillé le blanc
                    me permettant de transcrire une idée avec
                    une touche d'or. Une calligraphie très personnelle.

                            Une autre calligraphie sur un papier japonais
                       qui accroche bien le pinceau. 

                                      Deux petits carnets ( j'en possède un
                            grand nombre, de petites dimensions ) , qui 
                            accompagnent  des instants de repos, 
                            de pauses,  pour travailler avec des stylos
-                           pinceaux ou des  encres japonaises.  Le geste 
                            est très  instantané,  comme pour l'écriture.

lundi 23 janvier 2017

Magnifique et magique MELODY


          Melody GARDOT  enchante mes journées
          d'hiver que je trouve assez pesantes. Mes
          pinceaux se sont remis au travail en
          écoutant en boucle le magnifique CD "
          Currency Man " . Une voix envoûtante,
          d'excellents musiciens  et ses textes, qui
           à chaque morceau, racontent une histoire.
           Cette toile  ( petit format ) travaillée à l'
           acrylique l'accompagne . Parmi les neuf
           textes, mes préférences vont surtout
           à " If Ever I recall your Face " et " Bad
            News " ( un accompagnement sublime).
            Oui, j'aime particulièrement /
                                      Melody  GARDOT
           

lundi 19 décembre 2016

Papiers déchirés, collés


         Je viens de retrouver l'un de mes collages,
         correspondant à ma période, inspirée
         par les Indiens Navajo . J'ai repris quelques
         papiers  noirs, comme support , d'un nouveau
         travail , de pastel et collage ( toujours  sur le
         thème du jazz ). 
         

mardi 27 septembre 2016

NE PAS OUBLIER


        Oui... ne jamais oublier les événements  terribles
        de ces dernières années. Toute cette violence. 
        Oui mais... il y a tant de beauté autour de nous.
        Il faut apprécier chaque journée comme un cadeau.
        J'ai peins cette toile , toujours durant l'été, mais 
        sans musique , entourée d'un silence peu apaisant. 
        Seul  mon pinceau pouvait  raconter  l' histoire d' un 
        blues qui est loin d'être bleu.  J'ai  peins  ( format
        24 X  32  ), à l' acrylique, sur une toile de très belle 
        qualité. Du lin très fin,  comme j'aime, monté sur un 
        chassis plutôt lourd. Il faut que la toile possède une 
        certaine consistance . Sinon, mieux vaut travailler 
        directement sur un beau papier. La présence du
        rose est là, pour crier ;malgré tout, la vie est belle .

samedi 17 septembre 2016

I CONCENTRATE ON YOU ( Cole Porter )

 
  J'ai continué de peindre quelques petits formats 
  ( 24 x 32 ) sur toile et à l'acrylique, durant cette
   difficile période d'été . Là, je me suis limité au
   bleu et noir,  laissant de la place  au blanc, le
   plus légèrement possible, tout en écoutant jouer
   le trio de Brad MEHLDAU ( celui-ci au piano,
   Larry  GRENADIER  à la bass et  Jeff BALLARD
   aux drums ). J'adore  ce CD " Blues and  Ballads ",
   dont les sept morceaux sont d'une douceur
    exceptionnelle. Cela commence par  " Since I Fell
    For You " et  prend fin avec " My Valentine ".
    Je vous le recommande  afin d' atténuer toute trace
    d'agressivité , de stress ou  de regrets. On se sent
    tellement bien après l'avoir écouté.......
    Cette toile ne m'appartient plus,  elle est partie chez
    des amis très chers, et j'en suis bien heureuse. 
 

LA SUITE DU 13e ARRONDISSEMENT de PARIS


      Toujours dans le 13e arrondissement de Paris,
      quelques murs recouverts de fresques . Un
      regret : comment découvrir la signature de l'
      artiste ? je trouve qu'il reste encore de la place
      pour continuer cet art urbain ,qui anime si
      joyeusement,  les murs de béton. Dans le 15e
      qui fait partie de mon secteur,  j'en découvre
      trop peu.  Parfois ils sont peu visibles. En 
      revanche, des graffitis stupides et dégradants
      recouvrent des surfaces de boutiques,. et
      même des murs d'immeubles . Comment lutter
      contre la bêtise et le manque de talent ?


jeudi 4 août 2016

LES RUES DE PARIS S' ANIMENT



              Comme promis, voici quelques murs du XIIIe 
              arrondissement de Paris . Ce sont des commandes, 
              de la ville, à de jeunes artistes en général ,
              afin d'apporter un peu d'animation aux rues.
              Pourtant, il y a beaucoup de dessins ici et là, 
              qu'il faut découvrir. Pas de Banski, mais des
              anonymes qui viennent furtivement ( surtout 
              de nuit ) avec leurs bombes de peinture et
              peut-être une échelle. Le " street art "  est à
              la mode et  il y a parfois un chef d'oeuvre à
              photographier avant qu'il ne soit effacé .