jeudi 24 août 2017

Un voyage sans retour

   
            Virgile est parti et ne reviendra pas. Il a beaucoup
             souffert durant une nuit ( et moi à ses côtés, également).
             Il est parti pour toujours et... je le vois partout. Je suis
             très malheureuse après  cette vie commune, de plus de
             10 ans. Depuis 6 ans, il avait matin et soir, sa piqûre
             d'insuline. Mais le diabète a été le plus fort. C'est ainsi...





10 commentaires:

  1. Qu'il était beau! Je comprends ton chagrin, ce n'est plus le jazz, c'est le blues....

    RépondreSupprimer
  2. Je reprends le chemin vers mes blogs après de longues semaines un peu difficiles et je retrouve ton adresse, par hasard, car mes blogs ont perdu bien des archives.Je comprends tout de suite.Virgile, le si beau Virgile a perdu sa bataille mais il a eu une belle vie, pleine d'attentions et d'amour. C'est ce souvenir que tu dois garder malgré cette sensation de perte et de manque qui reste accrochée a notre coeur au fil des années. je pense bien à toi et je t'embrasse bien fort. Danielle
    PS; Quelque chose m'a poussée à ouvrir mon pc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Danielle. Cela s'est passé chez
      ma fille, dont je garde la maison à chaque été. Maintenant je suis chez moi,avec sa présence ( et son absence ) , et le souvenir de son amitié. Celui-là il était vraiment spécial. Le
      tout dernier des chats de ma vie. Je t'embrasse et je reviendrais vers toi. ELZA

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  3. Merci Manouche. Oui, tu as raison c'est
    vraiment le blues. Je crois le voir et
    l'entendre à chaque instant.

    RépondreSupprimer
  4. Bien douloureuse nouvelle... Je suis triste pour toi Elsa, je t'envoie toute la force possible pour adoucir ton chagrin. Virgile restera en ta compagnie, il est dans ton coeur, dans ta tête, et ne te quittera pas. Julie est toujours avec moi. Je comprends tellement ce que tu ressens. Le vide est immense. Aujourd'hui j'ai 5 chats, mais Juju était LE chat.
    Garde courage Elza, Virgile et toi avez été heureux ensemble, le seul défaut des chats est que leur vie est plus courte que la nôtre...
    Je t'embrasse,

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Merci mille fois Nathanaelle pour ta
    compassion et ta gentillesse. J'ai l'
    impression de le voir partout. Et même
    d'entendre son petit miaulement. C'est
    difficile, mais cela va s'atténuer peu à peu. J'ai tous les souvenirs. Je t'embrasse.
    ELZA

    RépondreSupprimer
  7. Oh Elza ! Tu sais que je sais.. j'espère que ton chagrin va petit à petit laisser place au doux souvenir de votre duo si tendre et si complice. Ton ami a rejoint ses potes au paradis des chats et j'espère qu'il va croiser mon Africa et mes petiots Sofiène et Geoffroy. Je t'embrasse très fort. A bientôt

    RépondreSupprimer
  8. Une bien triste nouvelle...
    Toute notre amitié,
    Claude et Jean.

    RépondreSupprimer